Mon Carnet de bord... Suivez mon travail, semaine après semaine!

Mars 2007

 

Jeudi 1er

Debout à 7h, je me présente au terminal des containers à 7h30. Le temps de faire les papiers de déchargement ainsi que les douanes (car la destination finale est Abidjian), je me mets en place pour vider par un côté. Avec le chariot qu'ils ont, je suis vide en 15 mns. Direction notre agence de Dunkerque pour y charger un complet de palettes Chep. J'en profite d'y faire le plein de gasoil car je suis en réserve depuis hier soir... J'arrive chez Chep Templemars vers 11h30, pas beaucoup d'attente donc ça va. Pour la suite, j'ai un chargement à Lesquin pour Roye (80) à vider à 16h et rechargement sur place à 17h pour vider demain matin 6h à Lens. Après avoir vidé et chargé à Roye, je remonte vers Lille et j'appelle mon pote David pour savoir où il mange ce soir. Il arrive à Gavrelle (62) avec Jacques et Rudy, 2 autres collègues. Il me dit aussi que "Coin-coin" (Philippe) arrive aussi. Comme c'est sur ma route, je décide d'aller les rejoindre. On a bien mangé et on s'est bien marré. Presque 23h !!! Oulààà il faut aller se coucher là...

Déchargement à Loon-Plage

Vendredi 2 Le réveil sonne à 4h45... Je me réveille difficilement... Mais faut bien se lever. Je me prépare un café bien tassé puis je démarre à 5h15. J'arrive à Lens à 5h45 pour un RV à 6h. Quand c'est l'heure, c'est l'heure: 6h tapantes, je rentre dans la cour et me met en place pour décharger. A 7h, je repars. Pour la suite, j'ai 2 ramasses de palettes Chep à faire. L'une à Lens, l'autre à Liévin. Après les avoir faite, je me présente chez Chep à Templemars vers 10h. C'est la pause café pour les caristes... Vu l'heure qu'il est, vu le nombre de camions présents et vu l'équipe de caristes que j'ai (il y en a une bonne et une mauvaise...), je préssent que je vais y passer du temps. Bien vu. à 11h30, ils s'arrêtent tous de travailler car ça va être le changement d'équipe et il leur faut bien 30 mns pour se préparer à partir... 12h, l'autre équipe se met en place et ça va très vite. à 13h30, je repars vide. Je rentre à Lompret pour vider à quai les piles de palettes EUR que j'ai dans la remorque puis je vais décrocher ma remorque chez un de nos clients dans la banlieue nord de Lille en l'ayant préalablement passée au lavage. Arrivé sur les lieux,  je profite pour reprendre une remorque pleine que je ramène à Lompret. Fin de ma semaine.
 
Samedi 3 Repos
 
Dimanche 4 Repos
 
Lundi 5 J'arrive à 8h à Lompret. Je dis bonjour aux copains, je fais mes papiers et mes niveaux ainsi que le plein de Gasoil. J'accroche une remorque vide et file à notre dépôt de Pérenchies pour charger un complet pour Toulon (83). 8h50, fini de charger, je ferme les portes et départ. Un petit coup de fil à mon collègue Luc pour savoir où il en est car je sais qu'il va dans le même coin que moi. Il vient de partir d'Armentières donc je l'attend et nous faisons route ensemble. 1ère pause casse-croûte vers 13h un peu avant Vitry-le-François puis on continue via Chaumont. On s'arrête pour une 2ème coupure à la station Leclerc se Dijon sur l'A31. Régis (un autre de mes collègues) est sur le parking. Finalement, on fait la route à 3. Pour le repas et la nuit, on s'arrête au resto "L'Avé Maria" à Arnas (au nord de Villefranche). 22h, on rejoint nos camions puis dodo.

Le viaduc de Chaumont (52)

Mardi 6 4h45 debout. 5h Régis et moi sommes sur le départ. On laisse Luc dormir car son RV est plus tard donc il a le temps. 1ère pause à Lançon de Provence où je prend une bonne douche... Ça réveille ! Quand on revient au camion, Bernard (encore un collègue) est là aussi. On finit la coupure et on se met en route. A la bifurcation A7/A8, on se sépare: eux vers l'A7, moi vers l'A8. J'arrive à Toulon (83) à 11h15. J'y retrouve David le chef de réception. C'est un copain. 11h20, je suis à quai. Ils commencent à décharger. C'est un peu long car ils contrôlent les palettes au moment qu'elles sortent. 12h45, ils arrêtent car c'est le changement d'équipe. La nouvelle équipe arrive. J'y retrouve non pas un copain, mais un de mes meilleurs amis: Gégé. Ca faisait un bail que je ne l'avais pas vu... Mais il est 13h, je suis vide et je dois partir. Je coupe sur la RN7 entre Le Luc et Brignolles pour le déjeûner. J'arrive à 15h35 à Aubagne pour charger 4 positions sur la banlieue parisienne. Plusieurs camions étant en attente, j'y passe du temps. Je repars d'Aubagne à 18h30. Avec 9 heures de volant et comme il est 21h, je m'arrête pour le nuit à Donzère.

 

Mercredi 7 Départ 6h, je passe Lyon plutôt bien malgré l'heure: 8h30. Je m'arrête pour mon petit dèj à l'aire de Mâcon pendant 20 mns. Arrivé à Beaune, je bifurque vers Paris via l'A6. Dans le col de Bessey, un panneau indique une sortie obligatoire à Pouilly car l'A6 est fermée à cause d'un accident. Gros bouchon à la sortie Pouilly. Un gendarme m'explique qu'un camion s'est couché sur les voies et 2 autres camions sont venus s'y encastrer dont 1 chargé d'huile de palme... Les gars de l'autoroute vont s'amuser. Je me retrouve sur la bonne vieille route nationale 6. Je m'aperçois que c'est la 1ère fois que je la prend. Je traverse Saulieu et je peux voir pour la 1ère fois le célèbre restaurant de Bernard Loiseau. Je reprends l'autoroute à Avallon. Arrivé à Courtenay, je bifurque vers l'A19 pour reprendre l'A5 vers l'est de Paris. Sur l'A5 justement, encore un camion couché, mais là dans le fossé. C'est un frigo et ils sont en train de transborder la marchandises dans un autre camion. 15h45, j'arrive à Lagny (77) pour vider mon 1er client. J'en ressors à 16h30 et je téléphone à mon 2ème client sur Clichy pour savoir à quelle heure ils ferment: 17h. Raté pour aujourd'hui. Rendez-vous est pris pour demain 7h30. Je monte manger et passer la nuit à Garonor.  
Jeudi 8 Debout 6h, Départ 6h20. Je m'arrête prendre mon petit dèj à la station Carrefour de La Courneuve sur l'A1. J'arrive à Clichy vers 7h. Je repère les lieux pour voir comment je vais entrer dans cette rue. Elle est à sens unique et assez étroite. De plus, 2 voitures sont en stationnement interdit et en quinconce, m'interdisant totalement l'accès. J'attend 7h30 l'ouverture de la boite où je livre. Ils ne peuvent rien faire, il faut que je vienne jusque devant leur porte en marche arrière. J'appelle les services de Police qui arrivent vers 7h50. Les 2 voitures sont verbalisées puis ils font venir la fourrière. 8h20, le camion de la fourrière est là. Le conducteur d'une des 2 voitures arrive et doit payer le déplacement de la fourrière immédiatement sinon la voiture est enlevée. Il paye. Quand à l'autre voiture, elle est embarquée en fourrière. 9h, je repars vers mon client suivant à Taverny (95) où j'y arrive à 9h25. Une heure plus tard, je repars vers mon dernier client aux Mureaux (78). J'y arrive à 11h10 et je me présente au bureau. Le réceptionnaire regarde sa montre. Il l'a dans l'os, c'est pas l'heure du casse-croûte ! 11H45 je suis vide. Je monte à Dreux (28) où m'attend un chargement pour 2 positions dans le Pas-de-Calais. Arrivée à Dreux à 14h30, je me mets à quai et j'en ressors 1 heure plus tard. Je monte par Evreux où je remets un peu de gasoil puis Rouen, Abbeville, Arras et enfin Lens où je m'arrête à 21h pour la nuit.

Arrivée de la fourrière

Emballez, c'est pesé !

Vendredi 9 Le réveil sonne à 6 h tapantes. Le temps d'émerger et de me lever, de m'habiller et de boire un café, je me mets en route vers 6h20. J'arrive à Lens (62) pour vider mon 1er client. 7h30, j'en repars et je file vers Hénin (62) où j'arrive à 8h10 pour vider le reste. J'en ressors à 10h20. J'appelle le bureau qui me donne un chargement à Billy-Berclau (62) pour nos quais. Je charge à Billy-Berclau vers 10h50 et je pars à 11h30. Arrivée à Lompret, je casse la croûte et je vide à Quai. Puis je vais charger à Tourcoing (59) pour nos quais de Pérenchies. Il me faut à peine 1 heure pour faire l'aller-chargement-retour. Je pensais avoir fini ma semaine (vu qu'il est presque 15h) mais une tuile nous tombe dessus: Nous sommes réquisitionné par la préfecture car un petit village près de Hirson (02) n'a plus d'eau potable. Il faut les ravitailler en bouteilles d'eau. Et sur quel chauffeur ça tombe? Moi, évidemment. Le temps de charger, je pars de Lompret à 15H45. J'arrive à St Michel (le village en question) vers 18h10. Comme ils sont en rupture et que le chariot n'est pas arrivé, ils commencent à dépoter une palette à la main. Une dizaine de minutes + tard, le chariot arrive. En guise de chariot, il s'agit en fait d'un gros manitou. C'est assez folklorique le déchargement sur la place de la mairie... De +, un journaliste du Courrier Picard immortalise tout ça sur pellicule. 19h30, je suis vide. Je repars et vu les heures faites aujourd'hui, je décide de m'arrêter pour la nuit au centre routier de Valencienne, il est presque 21h.

A l'eau, à l'eau !!!

C'est plus rapide avec un manitou...

Samedi 10 Debout 7h, le centre routier de Valenciennes est fermé le samedi matin... Je me mets en route direction Lille. Je m'arrête dans une station autoroutière afin d'y prendre mon petit dèj. 8h15, j'arrive à Lompret. Je fais mes papiers, regarde le programme pour lundi et je rentre chez moi.  
Dimanche 11 Repos  
Lundi 12 J'arrive à Lompret vers 9h. Le temps de faire mes niveaux, de raccrocher une remorque (tiens, c'est mon ancienne !), je pars à 9h30. J'arrive à Lomme 15 mns + tard et je charge mes 3 clients de presse d'Alsace. 10h15, je reviens à Lompret pour prendre 2 palettes pour Forbach (57). Au moment où j'arrive à quai, le Forbach est annulé. J'en profite donc pour passer mon ensemble au lavage. 11H, départ vers l'Alsace où je dois vider mon 1er client à 6h du matin. Je transite vers la Belgique et le Luxembourg. Après une pause déjeuner vers 13h30 à Spy (B), j'arrive chez mon 1er client à 18h15. Il y a encore 2 personnes présentes... Je vais les voir au cas où...  Bingo ! Ils me prennent de suite ! Sympa les gars. Après avoir vidé et avoir fait une pause de 45mns, je m'en vais vers le 2ème pour y passer la nuit et décharger demain matin. 19h50, fin de ma journée.  
Mardi 13 6h15 debout. 6h25, le gars arrive pour me décharger et il est étonné de me voir là de si bonne heure. Il me décharge et prend ausi la palette pour le 3ème car c'est lui qui devait la décharger là-bas. Il m'offre un café. Ensuite, je pars charger 1 palette à Souffelweyersheim (67) pour Calais et je complète à côté de Phalsbourg (67) pour Lille mais comme je sais que je n'ai RV qu'à 13h, je m'arrête 1h15 au resto du rond-point de Phalsbourg pour y prendre un bon petit-dèj et une bonne douche. 10h30, j'arrive au chargement. J'y reste jusque 14h, heure à laquelle je suis fini de charger. Me voilà reparti vers Lille via Nancy, St Dizier et Reims (où je coupe 45 mns). Entre-temps, mon dispatcher m'informe que la palette de Calais doit être vidée ce soir à nos quais et que je dois décrocher la remorque car un autre chauffeur va aller la vider à 11h. J'arrive à Lompret à 21h25, je vide la palette à quai et je décroche la semi. Puis je raccroche une vide pour moi demain. En effet, je dois charger chez nous demain 8h pour vider jeudi matin 8h à Bordeaux (33). 22h, je prend ma voiture et rentre chez moi.
 
Mercredi 14 J'arrive au dépot à 7h30, le temps de faire mon plein de gasoil et je file à nos quais de Pérenchies pour y charger un complet pour Bordeaux (33). 8h45, j'ai fini de charger, je pars. Arrivé sur l'autoroute vers Lille, gros bouchon. Je décide de passer par La Bassée et Lens pour l'éviter. Mais quelques kms plus loin, je tombe dans un autre bouchon dû aux travaux de la RN41. ça dure près de 20 mns. Après La Bassée, ça roule. Je passe Paris comme une balle puis je m'arrête pour la pause du midi à la Shell au sud de Paris sur l'A10. Je fais une 2ème pause entre les sorties Poitiers-nord et Poitiers-sud. Après cette 2ème pause, je sors de l'autoroute à Poitiers-sud puis je me lance sur la RN10 vers Bordeaux via Angoulème. Avec 10h de volant, je m'arrête dans la ZI de Carbon-Blanc au Nord de Bordeaux pour la nuit.
Jeudi 15 Mon réveil sonne à 6h, je fais ma gymnastique quotidienne: Lever, baisser... Lever, baisser... Et maintenant l'autre paupière...  Je me met en route vers 6h20 et j'arrive à Bordeaux à 7h pour un RV à 8h... Ils me prennent de suite. 8h40, je repars. Direction Roumazières (16) où un chargement m'attend pour Seclin (59). J'arrive au chargement à 11h40 et j'ai fini de charger à 13h. Je prend une douche sur place. La douche est écossaise (Tiède, froide, tiède, froide) mais bon, ça passe et ça réveille. 13h45, je repars. Je fais une pause avant Vierzon puis je monte jusque la grande poubelle. Je connais un bon petit resto sympa à Vitry sur Seine, j'y vais y souper et hop, dodo !
Brouillard sur Bordeaux = Bouchon.
Vendredi 16 Debout à 6h, je pars à 6h20 pour passer Paris dans de bonnes conditions. A cette heure-là, ça roule ! Vers 8h, je m'arrête au truckstop de Roye (80) pour un bon petit dèj et une bonne douche. Une heure plus tard, je repars vers Seclin où j'arrive vers 10h15. J'en repars vide à 11h15 puis je fais un enlèvement à Lesquin pour nos quais. Arrivée à Lompret, je me met à quai et le temps qu'ils déchargent, je casse la croûte. Une fois vide, je vais déposer la remorque au nord de Lille chez un de nos client. Retour au dépôt en solo. Fini la semaine !
Un gendarme me bloque la route...
... et le convoi militaire passe.
Samedi 17 Repos
 
Dimanche 18 Repos  
Lundi 19 J'arrive à Lompret à 8h45 car je ne dois charger qu'à 9h à nos quais de Pérenchies. En attendant, je cherche la remorque vide que je dois prendre: Elle est planquée derrière 2 autres remorques... Je dois les bouger pour prendre la mienne. J'arrive à Pérenchies puis je pars vers 10h30 pour Les Charentes (16) où j'ai RV demain 9h. Je fais ma pause-repas vers 12h15 au niveau de Roye et comme après j'ai un méchant coup de barre, je dors une heure du coté de Ressons. Je passe Paris super bien et je refais une 2ème pause au sud de Tours. Arrivée au lieu de déchargement vers 21h, dodo !  
Mardi 20 Debout à 7h30, je prend le temps de me réveiller en douceur et d'aller me chercher un bon café. Je me présente à la réception à 8h15 mais comme je n'ai RV qu'à 9h... 9h20, je me mets à quai puis vers 10h15 je vais vider le reste au 2ème quai. 11h, je suis vide. Je me dirige vers Roumazières (16) où m'attend un chargement pour St-Omer (62). J'arrive à Roumazières à 12h et j'en ressors à 13h45. Je fait ma 1ère pause pour manger à 14h puis je repars. En reprenant l'A20 au nord de Limoges, j'essuie une tempête de neige...  Je fait une 2ème pause un peu avant Paris. Je traverse Paris vers 21h, ça roule bien et avec mes 9 heures de conduite, je coupe pour la nuit à Croisilles (62), sur l'autoroute A1.

Tempête de neige sur Limoges

Mercredi 21 8h, debout. Je me mets en route à 8h30 et j'arrive chez mon client du côté de St Omer vers 10h15. Je suis vide à 11H35 et je vais de l'autre côté de St Omer pour une ramasse de palettes Chep. J'y arrive à 12h10: Fermé. Je dois attendre 13h30. Le cariste commence à me charger. J'en repars vers 15h. J'arrive à Templemars à 16h25 et j'en ressors à 17h50. Direction Lompret. Je prend ma voiture et je rentre à la maison...  
Jeudi 22 Debout à 3h45 du matin, je pars de chez moi vers 4h20 pour être à Lompret à 4h30 car j'ai un RV au sud de Lille pour vider une remorque à 5h tapantes. J'arrive à l'heure mais ils sont en retard: ils ouvrent à 5h30. Le temps de vider, je repars 1 heure plus tard. Retour à Lompret où je décroche puis raccroche une autre remorque à vider à Templemars. J'y arrive à 7h35 et j'en repars vers 9h. Direction la Belgique où je dois charger pour l'Oise. Arrivé au chargement à 10h35, je repars à 11h45. A 12h45 je tombe de sommeil, je m'arrête et je fais ma coupure de 45 mns dans ma couchette. 13h, je repars. J'arrive chez mon client dans l'Oise à 16h05 et j'en repars à 17h10. Comme j'ai 2 ramasses palettes Chep à faire demain dans le 95, j'y vais directement pour pouvoir charger à la 1ère heure demain. J'arrive à Sannois (95) vers 19h30, je dîne et vais me coucher à 20h30. Crevé...  
Vendredi 23 Debout 6h30, je fais ma 1ère ramasse de palettes et je repars à 7h45. Direction Soisy s/Montmorency. J'y fais ma 2ème ramasse de palettes. 9h, direction Templemars... Sur l'A1, ils annoncent une coupure de l'autoroute en direction de Lille à cause d'un accident. Je sors à Senlis pour rattraper Creil et la RN17. Cette RN est tellement embouteillée que je décide de rattraper l'A16 par Beauvais. J'arrive à Templemars à 15h30, vide à 16h20. Je vais charger dans la même ZI un complet pour la Belgique. 16h30, je me mets à quai. J'en ressors à 17h50. Le temps de remonter jusque Lompret où je décroche, je finis le boulot il est presque 19h. Je rentre chez moi...  
Samedi 24 Repos  
Dimanche 25 Repos  
Lundi 26 Repos  
Mardi 27 J'arrive à 4h40 à Lompret car j'ai un départ à 5h pour une livraison impérative à Rennes à 13h. Je sais qu'il faut 8h de conduite pour y arriver, alors ça devrait aller si... Et oui, il y a un si: Et la coupure de 45mns? Donc, je sais que j'arriverai en retard mais comme on m'a interdit de partir hier soir, j'obéis aux ordres: On m'a dit 5h, je partirai à 5h. En attendant, je mets mon disque, je fais mes niveaux et je décroche la semi sur laquelle mon tracteur est accroché. J'accroche celle qui est chargée pour Rennes et à 5h tapantes, je quitte Lompret. Après 4h30 de conduite, je fais ma coupure réglementaire de 45 mns entre Rouen en Caen. J'arrive chez mon 1er client à Rennes à 13h40. Ca va, il me vide malgré mon leger retard. Ensuite, je file vers Nantes (44) où m'attend mon dernier client. J'y arrive vers 17h. J'ai RV demain 5h pour vider... Une bonne coupure m'attend.  
Mercredi 28 Debout 4h30, je prépare mon café. 5h, le client ouvre et je décharge. Ensuite, je file vers l'ouest de Nantes où je dois charger pour Lille. 8h, je suis à quai. Ils me chargent puis je repars vers 8h45. Vers 10h, j'ai un méchant coup de pompe... Je m'arrête et je dors presque 2 heures. Je me réveille, casse la croûte et je repars. Je m'arrête avec 9 heures de volant à Wancourt (62) pour la nuit.  
Jeudi 29 Je me lève à 8h30, préparation du café puis toilette à la cafète, je démarre à 9h40. J'arrive chez mon client de la banlieue lilloise à 10h40 puis après avoir été vidé, je retourne au dépôt pour décrocher et faire mon plein. Je prend une autre remorque vide pour la mettre à Pérenchies afin qu'elle soit chargée pour moi partir ce soir vers 19h. Arrivé à Pérenchies, toute la marchandise est prête donc pas besoin d'attendre 19h pour partir. Départ 13h45 !!! Je coupe 45 mns pour faire une sieste avant Rouen puis je continue ma route. Arrivée au Mans à 20h30.  
Vendredi 30 6h50, je me présente au Mans. Il me prennent tout de suite. J'en ressors vide vers 8h30 car j'ai eu à faire plusieurs quais. Je file à Alençon où je recharge pour Lesquin. 10h30, terminé. Direction Lille ! Une pause-déjeûner après Rouen puis je rentre au soir à Lompret. Week-end !  
Samedi 31 Repos  
     

RETOUR SÉLECTION DU MOIS